Menu
L'Ordre des hygienistes dentaires de l'Ontario
L'Ordre des hygiénistes dentaires de l'Ontario réglemente la pratique de l'hygiène dentaire dans l'intérêt de la santé et la sécurité globale de la population de l'Ontario.


Self-Service-F  FAQ-F

Exigences

Les hygiénistes dentaires sont régies par la Loi de 1991 sur les professions de la santé réglementées (LPSR) et la Loi de 1991 sur les hygiénistes dentaires (LHD). Il y a plusieurs règlements établis en vertu de la LHD auxquels doivent se conformer toutes les hygiénistes dentaires autorisées. Conformément à la partie 31 du règlement de l’Ontario 218/94 qui traite de l’inscription, la candidate doit :

Fournir la preuve qu’elle a complété avec succès un programme en hygiène dentaire à temps plein agréé par  la Commission de l’agrément dentaire du Canada ou par l’American Dental Association Commission on Dental Accreditation et qu’elle a réussi l’examen du Bureau national de la certification en hygiène dentaire (BNCHD)

OU

Fournir la preuve qu’elle a complété avec succès un programme en hygiène dentaire qui est reconnu par le comité d’inscription comme étant substantiellement équivalent au programme agréé et qu’elle a réussi l’évaluation des compétences cliniques établie ou approuvée par le comité d’inscription

Si la candidate a obtenu son diplôme plus de trois ans avant de déposer sa demande, et qu’elle n’a pas exercé l’hygiène dentaire dans une juridiction reconnue au cours des trois dernières années, elle doit réussir un cours de recyclage clinique ou une évaluation de compétence professionnelle établie ou approuvée par le comité d’inscription.

En plus des exigences en matière d’éducation, la candidate doit :

  • soumettre un rapport de vérification du casier judiciaire qui ne doit pas dater de plus d’un an avant la date à laquelle elle a déposé sa demande;
  • fournir un certificat de conduite professionnelle provenant de l’organisme de réglementation de toute juridiction où elle est autorisée à exercer l’hygiène dentaire ou toute autre profession réglementée;
  • être une citoyenne canadienne ou avoir le statut de résidente permanente au Canada ou être autorisée en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés (Canada) à exercer la profession;
  • fournir la preuve d’une assurance responsabilité civile professionnelle actuelle;
  • être en mesure de parler et d'écrire l’anglais ou le français avec une certaine aisance;
  • payer les droits applicables.